Calvin et le travail

Dans mes recherches sur les enseignements de Calvin, j’ai découvert que notre vision du travail n’est pas toujours en ligne avec la parole de Dieu et que cela vient des divers courants de pensée qui nous influencent.

Les Grecs, dont quatre-vingt pour-cent de la population était esclave, ont donné au monde une vision du travail qui se définit par le mépris de tout ce qui est manuel.
Un travail n’est bon que s’il ne se fait pas avec les mains.

Dans l’église primitive, le gnosticisme enseignait que le monde matériel n’était pas aussi important que le monde spirituel et donc nos corps ainsi que ce monde matériel n’avaient pas d’importance.
Le travail n’a pas d’importance car il n’est pas spirituel.

Durant la période médiévale, l’appel “spirituel” était plus important que tous les autres. Etre moine, sœur ou prêtre était l’appel le plus noble.
Le ministère de la parole est plus important que le travail.

C’est au travers des enseignements de Jean Calvin sur le travail que le peuple suisse a décidé de mieux travailler que ses voisins. Alors que la Suisse n’a que très peu de ressources naturelles, elle est aujourd’hui, 500 ans après, un pays avec de très bonnes conditions de vie. Quelle est donc cette vision du travail qui a transformé notre pays?

Calvin a d’abord enseigné que le travail est une forme de louange à Dieu et que c’est une manière de lui démontrer notre engagement. Il n’y a pas de différence entre travailler pour Dieu et travailler avec Dieu. Tout ce que nous faisons est un acte d’adoration.

Selon Calvin, le travail est autant spirituel que le baptême, la sainte Cène ou le mariage. C’est un sacrement. Les dons spécifiques attachés aux domaines du travail viennent autant du Saint-Esprit que ceux décrits dans la première épitre aux Corinthiens. La mécanique de précision ou la comptabilité sont des dons de Dieu pour lesquels nous devons être de bons intendants.

Dans son enseignement, le travail est un des fondements sur lequel on construit une communauté. Un horloger qui doit acheter du matériel a besoin de relations et ce processus crée une communication fructueuse, source de développement personnel et d’unité dans la communauté.

Calvin était convaincu que Dieu voulait que le travail soit pour l’humanité une source de bénédictions, de joie, de relations et de communion avec Lui. Dieu nous invite à nous arrêter pour nous concentrer sur Lui et son désir est d’être en communion avec nous dans notre travail de tous les jours.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.